Promo !

Montre pilote LACO JU – 861908


540,00 490,00 TTC

La montre pilote LACO JU rend hommage à un avion de ligne d’une longévité exemplaire: le Junkers JU52 “Tante JU”. Comme toutes les montres de la collection “cockpit watches”, elle bénéficie d’un traitement PVD noir mat et d’un bracelet OTAN.

 

Expédié sous 24h

UGS : LA-861908 Catégorie :

Montre pilote LACO JU

La montre pilote LACO JU rend hommage à un des premiers avions de ligne: le Jünkers JU52 “tante JU”. Elle conserve un boitier proche des formes historiques de flieger, avec un cadran très lisible muni d’une trotteuse déportée à 6H.

 

JÜNKERS JU52 “Tante JU”

Le Junkers Ju 52 (affectueusement surnommé Tante Ju en allemand), était un avion de transport en tôle ondulée fabriqué par la firme allemande Junkers à partir des années 1930. Extrêmement robuste comme son contemporain le célèbre DC-3, il a été utilisé par l’armée suisse jusque dans les années 1980. L’avion présenté dans cet article écume les meetings et a été photographié au Flying Legends Air Show à Duxford en 2013.

SPECIFICATIONS LACO JU

  • MOUVEMENT: Mouvement automatique Laco 18
    basé sur un movement Miyota 8218
  • BOITIER: Acier inoxydable, sablé mat, traité PVD noir. Couronne à 4h30, diamètre 42 mm, épaisseur 12.8 mm, Verre Saphir, Etanche 5 ATM, largeur du bracelet 20 mm
  • CADRAN: Noir et chemin de fer traités Superluminova C3, trotteuse à 6H
  • AIGUILLES: Aiguilles remplies au Superluminova C3
  • BRACELET: Bracelet OTAN en nylon gris, 20 mm de large

Fabriquée en Allemagne

 

Montres LACO: tradition made in Germany

Laco (Lacher & Co) fut fondé en 1925 par Frieda Lacher et Ludwig Hummel à Pforzheim, en Forêt Noire. Cette manufacture gagna ses lettres de noblesse grâce aux montres d’aviateur: les fameuses “Fliegeruhren” (montre pilote au pluriel). Elle fut une des 5 seules compagnies autorisées à fabriquer les modèles originaux. Les 4 autres étaient A. Lange & Söhne, Wempe, Walter Storz (Stowa) en Allemagne et IWC en Suisse.

Le design devenu culte, ainsi que la qualité de fabrication, établirent LACO comme une marque de référence dans les années cinquante et soixante. Après des difficultés suite à un rachat par Timex qui voulut imposer des processus de type industriel, LACO a été refondée en 2010 avec un positionnement clair: redevenir une manufacture de montres au sens propre du terme, basée sur une petite équipe très expérimentée, produisant des montres de très grande qualité, assemblées à la main comme à l’origine.

LACO et la modernité

Le succès fut immédiat grâce à l’héritage des Fliegeruhren (souvent référencées comme “Flieger”) et LACO a depuis réintroduit de nouvelles montres célèbrant les modèles originaux et ajoutant de subtiles touches de modernité.